1 - 10 résultat(s) sur 15 pour recette factory en 0.12 secondes - ajoutez votre site-blog

Recettes >>

1 - Confiture Maison et la Cookie Factory

Confiture Maison et la Cookie Factory ... La "Cookie Factory" est divisée en deux ateliers: celui de la cuisson ...

http://confituremaison.blogspot.com/

2 - Confiture Maison et la Cookie Factory

Confiture Maison et la Cookie Factory ... La "Cookie Factory" est divisée en deux ateliers: celui de la cuisson ...

http://confituremaison.blogspot.com/

3 - Confiture Maison et la Cookie Factory

Confiture Maison et la Cookie Factory ... La "Cookie Factory" est divisée en deux ateliers: celui de la cuisson ...

http://confituremaison.blogspot.com/

4 - Confiture Maison et la Cookie Factory

Confiture Maison et la Cookie Factory ... La "Cookie Factory" est divisée en deux ateliers: celui de la cuisson ...

http://confituremaison.blogspot.com/

5 - Confiture Maison et la Cookie Factory

La franchise américaine _Pizza Factory_ est connue pour servir son ...

http://confituremaison.blogspot.com/

6 - Breadsticks

La franchise américaine _Pizza Factory_ est connue pour servir son ...

http://atablewithafrenchie.blogspot.com/

7 - Breadsticks

La franchise américaine _Pizza Factory_ est connue pour servir son ...

http://atablewithafrenchie.blogspot.com/

8 - Breadsticks

La franchise américaine _Pizza Factory_ est connue pour servir son ...

http://atablewithafrenchie.blogspot.com/

9 - Breadsticks

Cookie Factory_ ... de cookies destinés à être décorés à la Cookie Factory, j'ai ...

http://atablewithafrenchie.blogspot.com/

10 - Je ne cuisine plus, je....

... couds. A mon grand désespoir... Pour moi coudre n'est pas un plaisir, ou un passe-temps relaxant, mais une corvée qui me stresse au point que j'en pleurerais. J'exagère à peine. Hier, mon amie Sandra m'a gentiment demandé si je comptais écrire un billet sur Thanksgiving. Ce billet était commencé depuis un moment. Mon idée était de raconter la journée de Thanksgiving depuis 7h00 le matin, l'heure à laquelle j'ai commencé à pétrir des petits pains de seigle aux raisins et aux cranberries, jusqu'à 17h00, l'heure de passer à table. Je racontais pas à pas ces dix heures et je joignais les recettes de ma tarte aux pommes et cranberries, de la tarte à la courge et au caramel, de mes gratins, purées et légumes rôtis, de la sauce aux cranberries, de la gravy, et bien sûr de la dinde rôtie. Je racontais mon envie et mon grand plaisir de préparer le dîner de Thanksgiving à la maison, comme à Noël, alors que jusqu'à présent nous nous laissions volontiers inviter à la table de nos amis Américains pour embrasser de nouvelles traditions. Je racontais l'histoire de la liqueur de sauge qui sauve des vies, ainsi que celle de mon coup de coeur pour les courges buttercup et, pendant qu'elles rôtissaient, de ma pause-lecture du journal (un journal spécial le jour de Thanksgiving). Je racontais l'élaboration de mon plan d'action pour le shopping du Black Friday (le lendemain de Thanksgiving, le jour où l'on peut faire les meilleures affaires de l'année -seule condition: se lever en pleine nuit pour l'ouverture exceptionnelle à 4 heures du matin ou, comme certains shoppers fous, carrément camper devant le magasin depuis la veille...). Je racontais la surprise d'entendre frapper à la porte si tôt, et la joie de recevoir en cadeau de la part d'amis une superbe _Apple pie, _pour nous remercier. Si vous connaissez l'histoire de Thanksgiving vous savez que ce jour-là, on remercie. Remercier... cela paraît si facile, et pourtant... que notre chance est grande ici, aux Etats-Unis, d'avoir une journée officielle entièrement consacrée à cette action. _All American Apple Pie_ Je racontais mon plaisir de me détendre en finissant ce billet plutôt que les quatre douloureuses... misérables... interminables pochettes en feutrine qu'il me reste à terminer pour mon _Cookie Exchange _ lundi. Mon amie Américaine, grâce à qui je suis rentrée dans _la Cookie Factory_ l'an passé, sera notre hôtesse lundi. Cette semaine, quand je suis allée chez elle pour abaisser et cuire des douzaines et des douzaines de cookies destinés à être décorés à la Cookie Factory, j'ai apporté du thé de Noël. Un délicieux thé des "Cafés Jeanne d'Arc" d'Orléans. Elle a donc sorti des mugs... Pas n'importe lesquels.... Le sien, "Just call me Martha!", en référence à Martha Stewart, la divinité Américaine du _"cooking-entertaining-sawing-decorating-scrapbooking"_, m'a bien fait sourire... au début. Et puis mon amie à commencer à parler du cookie exchange en précisant que cette année, nous passions "professionnelles", et que nous devions apporter des cookies dans des contenants dignes de... Martha Stewart. Mais Martha est une Fée (c'est même la tasse qui le signale!). J'aurais pu courir acheter des boîtes à cookies de la marque Martha Stewart, justement. Elles sont si belles. J'espère que certaines participantes auront la bonne idée de le faire, parce que j'adorerais en recevoir. Mais... le plaisir de partager quelque chose n'est-il pas décupler quand on offre du fait maison? Dites-moi que si! Sinon, je n'arriverais pas à terminer les dernières pochettes. J'en ai déjà fait onze... Ca me fait du bien de parler de ce qui est achevé! Malheureusement... ... j'ai par erreur collé l'une des dernières photos du billet en écrasant tout ce qu'il y avait au-dessus, soit presque la totalité de la longue note sur Thanksgiving. Avant de me sauver faire une course urgente, c'est cette version amputée que j'ai ensuite rapidement copiée dans mon doublon (celui censé servir en cas de perte du billet d'origine). La bonne nouvelle, c'est que je suis sortie pour acheter quelque chose dont j'avais envie depuis un long moment: le bol sorbetière Kitchenaid :-). En m'apercevant du désastre, j'avais tellement mal au coeur, j'étais tellement déçue que je n'ai même pas pu pleurer... (amis blogueurs, je suis sûre que vous me comprenez!). Je n'ai pas le temps de réécrire toutes les recettes (à cause de la couture à terminer, plus les 180 cookies à abaisser, cuire, et décorer si j'en ai le temps..., tout cela pour demain, you see...). Cependant je reprends au moins deux recettes qui sont d'excellentes candidates pour le repas de Noël: la dinde rôtie, et un gratin de patates douces. _Enjoy!_ Dinde Rôtie Une recette Williams Sonoma. Ingrédients: - 1 dinde de 8 à 9 kilos - 1 oignon jaune coupé en 6 - 3 gros oignons jaunes coupées en rondelles épaisses - 8 à 10 feuilles de sauge - 2 cuillères à soupe de beurre non salé à température ambiante Pour le bouillon: - 1 oignon jaune grossièrement coupé - 1 petite carotte coupée en larges tronçons - 1 petite branche de céleri coupée en larges tronçons - 1 feuille de laurier - 2 grains de poivre Méthode: Environ 1 heure avant cuisson, retirer la dinde du réfrigérateur. Préchauffer le four à 325 F ou 165 C. Retirer les abats et le cou de la cavité. Réserver le cou, les gésiers et le coeur au frais pour le bouillon. Retirer et jeter les éventuels paquets de graisse de la cavité. Essuyer la dinde avec du papier absorbant. Assaisonner l'intérieur de sel, poivre, et ajouter les morceaux d'oignon. Attacher les cuisses ensemble avec de la ficelle, ainsi que les ailes, près du corps (je ne l'ai pas fait, mais j'ai resserré les ailes au reste du corps avec des cure-dents). Beurrer les blancs et déposer dessus un morceau de gaze préalablement passé sous l'eau froide. Le morceau de gaze est un carré qui, une fois plié en deux, devient un rectangle assez grand pour recouvrir toute la surface des blancs. Choisir un plat de cuisson de la taille de la dinde (pas plus grand si possible). Déposer les grosses rondelles d'oignon au fond du plat, puis la dinde par-dessus. Rôtir la dinde jusqu'à ce que le thermomètre inséré dans la partie la plus épaisse de la cuisse, loin de l'os, affiche une température d'au moins 77 à 80 degrés C ( 170 à 175 F). Cela prendra de 3 heures 30 à 4 heures. Pendant ce temps, préparer le bouillon: Dans une casserole, sur feu fort, porter à ébulliton le cou, les gésiers, le coeur, les légumes et assez d'eau pour couvrir le tout à hauteur de 12cm environ. Retirer la mousse qui se forme à la surface, réduire le feu, puis laisser mijoter à moitié couvert pendant 2 heures. Ajouter un peu d'eau si le niveau de liquide baisse de trop. Filtrer pour ne garder que le liquide. Il devrait rester environ 750 ml de bouillon. Verser dans une casserole et réduire d'un tiers sur feu fort. Cela prend à peu près 10 à 15 minutes. Laisser le bouillon refroidir jusqu'au moment de faire la sauce _gravy_. 20 minutes avant la fin de la cuisson de la dinde, retirer délicatement la gaze. Cela ne pose normalement pas de problème, puisque les blancs ont été beurrés au départ. Quand la dinde est cuite, la transférer sur une planche à découper, retirer la ficelle, et recouvrir d'aluminium. Laisser reposer 15 à 20 minutes. Pour la _gravy_: Déglacer les résidus au fond du plat avec le bouillon. Filtrer le tout et dégraisser. La recette utilise la graisse recueillie pour faire un roux; j'utilise du beurre. Dans une casserole à fond épais, verser 3 cuillères à soupe de farine et de beurre, et cuire en tournant sans cesse pendant 2 à 3 minutes. Verser progressivement le bouillon en mélangeant, et porter à frémissement. Cuire jusqu'à ce que la gravy ait légèrement épaissi. Assaisonner de sel et poivre et garder au chaud jusqu'au moment de servir. Galette ou Gratin Bicolore de Patates Douces et Yams Une recette du magazine Bon Appétit. Ingrédients: - 40 g de beurre - 80 g de sucre roux - 1 cuillère à soupe rase et non tassée de gingembre frais râpé - 1 cuillère à soupe rase et non tassée de zestes de citron - 750 g de patates douces à chair orangée, pelées et coupées en rondelles d'1 cm d'épaisseur - 750 g de patates douces à chair blanche, pelées et coupées en rondelles d'1 cm d'épaisseur - 35 g de farine - sel Méthode: Dans une petite casserole, fondre le beurre avec le sucre, le gingembre, les zestes de citron et du sel quelques minutes jusqu'à ce que le sucre soit bien dissout. Garder au chaud. Préchauffer le four à 400 F ou 205 C. Préparer un plat rond à bords hauts. Pour l'option gratin, beurrer le plat. Pour l'option galette (celle de la recette d'origine) déposer de l'aluminium au fond du plat et beurrer (il faudra renverser le tout une fois cuit). Diviser la farine entre les deux sortes de patates douces; mélanger à la main jusqu'à ce que les rondelles de pommes de terre soient bien farinées. Diviser le mélange beurre-sucre entre les patates douces. Bien mélanger. Disposer les rondelles de patates douces en cercle en les superposant légèrement, et en alternant les couleurs: une couche de patates douces orangées, puis une couche de patates douces blanches. Terminer avec les restes de beurre sucré. Presser pour compacter puis couvrir d'aluminium. Cuire 1 heure; retirer l'aluminium; cuire 30 minutes de plus. Laisser refroidir 10 minutes avant de renverser sur un plat, si désiré. Servir avec des quartiers de citron (je préfère sans citron). Ce plat peut-être réalisé 4 heures à l'avance puis réchauffé 30 minutes au four chauffé à 400 F ou 205 C. Charte de cuisson pour une dinde rôtie non couverte et non farcie, au four préchauffé à 325 F ou 165 C. - de 3,5 à 5,5 kilos: de 2h45 à 3h00 de cuisson - de 5,5 à 6,5 kilos: de 3h00 à 3h45 de cuisson - de 6,5 à 8 kilos: de 3h45 à 4h15 de cuisson - de 8 à 9 kilos: de 4h15 à 4h30 de cuisson - de 9 à 11 kilos: de 4h30 à 5h00 de cuisson

http://confituremaison.blogspot.com/